Réussir la création de votre cabinet dentaire étape par étape

Réussir votre création de cabinets dentaires étape par étape

Que vous soyez un chirurgien-dentiste expérimenté ou tout récemment diplômé, sachez que vous êtes en droit de créer votre propre cabinet dentaire et le gérer comme une entreprise individuelle. Il s’agit là d’un projet audacieux, que vous allez devoir manager d’une main de fer. Comme tout projet d’entrepreneuriat, le risque zéro n’existe pas, mais cela ne devrait pas vous décourager. En effet, pour vous aider, nous avons réuni dans cet article, les étapes cruciales pour réussir la création de votre cabinet dentaire.

Étape 1 : Trouvez votre implantation

La recherche de l’implantation va jouer un rôle d’une grande importance dans la réussite de votre cabinet dentaire. Le secteur est certes en constante évolution, cependant, les résultats de votre cabinet dépendent de la zone géographique choisie. Avant d’arrêter votre choix sur une ville, gardez quand même en tête cinq choses :

  • Le choix de l’implantation est libre, et il est même possible de le faire à votre domicile. Cependant, un chirurgien-dentiste ne peut ouvrir qu’un seul cabinet, d’où l’importance de faire le bon choix.
  • Vous ne pouvez pas choisir de vous installer dans un même bâtiment qu’un confrère sauf si vous avez une entente spécifique. [1]
  • Plus vous avez de confrères dans une région ou une ville, plus la concurrence sera rude et vos revenus pourront en être impactés.
  • Généralement, les revenus moyens des dentistes localisés dans le Nord sont plus élevés. [2]
  • 99 % des patients d’un dentiste se trouvent à moins de 10 km du cabinet dentaire. [3]

Ainsi, pour choisir votre implantation, vous devez avant tout faire une étude de marché. Durant cette première étape, prenez soin d’analyser votre patientèle (situation économique et sociale, leurs besoins, etc.), mais aussi vos concurrents (leur quartier, leur nombre, etc.). Et surtout, n’oubliez pas de déterminer vos propres critères afin de trouver un lieu en accord avec vos exigences. Cela vous permettra d’évaluer par vous-même si le rapport médecins disponibles / patients en demande est intéressant pour vous.

Articles similaires

10 règles pour réussir la création de son cabinet dentaire

Par

Lire l’article

Création d'un cabinet dentaire : pensez à la SELARL

Par

Lire l’article

Lancer son cabinet dentaire, combien ça coute ?

Par

Lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *